Manifestation en faveur de la sage-femme Ágnes Geréb

Deux cent personnes se sont rassemblées à Budapest mercredi 5 octobre pour réclamer la libération d’Ágnes Geréb, la sage-femme célèbre pour assister les accouchements à domicile. Le lendemain, le tribunal de Budapest a décidé son maintien en résidence surveillée . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée