La « loi des affiches » pourrait être de retour au Parlement plus vite que prévu

Le nouveau vote sur le controversé projet de loi concernant les campagnes d’affichage des partis politiques pourrait avoir lieu dès la semaine prochaine.

Ce jeudi, le Président de la République János Áder a décidé de renvoyer devant le Parlement le projet de loi concernant l’affichage politique dont l’adoption a été rejetée à une voix près mercredi. La raison officielle de cette décision est la présence d’importants problèmes de forme dans le texte de loi et le fait que certains passages ne nécessitaient qu’une majorité absolue tandis que d’autres nécessitaient une majorité aux deux tiers.

Le même jour, le président du parlement László Kövér a quant à lui confirmé que malgré son échec de la veille, le FIDESz-KDNP entendait bien faire adopter ce projet de loi. Le parti gouvernemental semble d’ailleurs bien décidé à effacer le camouflet du vote de mercredi au plus vite : dans un article publié samedi matin sur son site internet, le quotidien hongrois pro-FIDESz Magyar Idők annonce en effet que selon des sources provenant de ce parti, une séance extraordinaire du Parlement devrait avoir lieu vendredi prochain afin de procéder à un nouveau vote de cette loi.

En Hongrie, le projet très politique de régulation de l’emplacement publicitaire

Adrien Quéret-Podesta

Correspondant basé à Pécs et Olomouc

Chercheur postdoctoral en histoire médiévale à l’Université Palacký.

×
You have free article(s) remaining. Subscribe for unlimited access.