Budapest et Varsovie affichent leur union contre « l’Empire »

Les dirigeants hongrois et polonais, Viktor Orbán et Mateusz Morawiecki, ont célébré ensemble la fête nationale hongroise, promettant une « renaissance de l’Europe centrale ». Un avant-goût d’une véritable alliance politique dans le prochain Parlement européen ?
A première vue, l’on aurait pu se croire à Varsovie et non à Budapest ce vendredi matin aux abords de la place Kálvin, tant les drapeaux polonais blanc et rouge concurrençaient les tricolores hongrois rouge-blanc-vert, dans la foule massée sous un sommeil printanier devant le musée national . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard

Rédacteur en chef du Courrier d'Europe centrale

Journaliste, correspondant basé à Budapest pour plusieurs journaux francophones (La Libre Belgique, Ouest France, Mediapart).