Tilos Rádió pourrait perdre sa licence

tilos_logoLa fameuse radio alternative basée à Budapest, qui héberge entres autres « Francia Hangja », l’émission de Hu-lala.org, pourrait prochainement perdre la fréquence qui lui avait été attribuée depuis 23 ans.

La demande de renouvellement de licence présentée par Tilos Rádió en juillet, soit 467 pages de documentation adressées à l’Autorité nationale des médias et des communications (NMHH, Nemzeti Média- és Hírközlési Hatóság), a été refusée par l’autorité.

Si la station de radio a d’abord été informée que les garanties relatives aux assurances bancaires qu’elle présentait n’étaient pas suffisantes, une garantie supplémentaire de la banque présentée  par Tilos Rádió n’a pas empêché que la demande de renouvellement de licence soit rejetée par l’Autorité des médias. Un rejet justifié par l’absence de version scannée du verso de certains des documents envoyés sur un support CD – les pages blanches.

En attendant de trouver une solution, Tilos Rádió a obtenu un renouvellement temporaire de licence jusqu’au 1er janvier 2015 pour cause de procédure longue. Tilos Rádió serait en concurrence avec un autre demandeur pour cette fréquence radiophonique. Si celui-ci ne parvenait pas non plus à répondre aux exigences de la NMHH, une nouvelle procédure d’attribution de licence serait lancée.

Sources : politics.hu, Pusztaranger (dont image).

Marion Decome

Ancienne membre de la rédaction de Hulala.

2 Comments
  1. On peut pas perdre tilos radio qui fut un symbole de la dissidence anticommuniste et pour laquelle j’ai l’honneur de collaborer depuis des mois pour la réalisation du programme « Tandoori italiano », le seul programme italophone transmis en Hongrie…

  2. Ça remplace l’huile de ricin, mais le résultat est le même. Je suis étonné du peu de réaction…

Leave a Reply

Your email address will not be published.

×
You have free article(s) remaining. Subscribe for unlimited access.