« Servez le peuple, pas le dictateur ! » Au Bélarus, les cyberpartisans passent à l’attaque

En moins de dix jours, plusieurs sites internet de l'administration publique ont été piratés au Bélarus. Ces attaques ont été revendiquées par un groupe de hackers : les "Cyberpartisans bélarusses . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Gwendal Piégais

Doctorant en histoire

Université de Bretagne occidentale, spécialisé en histoire militaire, Première Guerre mondiale, Europe Centrale, Russie impériale et soviétique