Quand la Croatie diminue le budget de son armée, la Hongrie en pâtit

Le Ministère croate de la Défense a présenté le nouveau budget alloué à son armée. Approuvé par la majorité de ses membres, cette nouvelle stratégie qui dictera le futur de l'armée prévoit des réductions drastiques. Une victime collatérale, la Hongrie.

Le gouvernement croate continuera donc à faire des économies sur son armée qui ne compte déjà plus que 18.000 hommes. Ce nouveau budget est principalement motivé par la crise économique qui touche également assez durement ce petit état sur le seuil de l’Union européenne.

La Croatie est tout simplement économiquement incapable de moderniser et même d'entretenir son armée dans son état actuel. Cette mesure s'inscrit également dans une politique d'apaisement, selon Ante Kotromanovic, car la Croatie n'a pas à craindre d'agressions et bénéficie de toute façon de la protection de l'OTAN.

En revanche les opposants à ce nouveau budget pensent qu'une armée réduite à son plus strict minimum ne serait même pas capable de défendre le pays jusqu'à l'arrivée des troupes alliées. Ante Kotromanovic, le Ministre de la Défense se . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Vincent Baumgartner

Après avoir bourlingué entre la Suisse, l'Iran et la Hongrie, Vincent Baumgartner s'est établi à Budapest en juin 2018 et travaille pour une ambassade. Passionné par l'histoire locale, l'architecture et l'urbanisme, il a créé "Budapest Téglái" qui vise à documenter les graffiti anciens gravés dans les briques et "Buildings Tell Tales" qui à pour but de faire découvrir Budapest et d'autres villes d'Europe centrale sous un angle différent.