« Nique le PiS ! », le retour de #StrajkKobiet contre les intégristes en Pologne

Vendredi soir, plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans les rues de Varsovie pour contester la récente quasi-interdiction d’avorter en Pologne. Un reportage photo de notre correspondant Patrice Senécal.

Varsovie, correspondance - Vendredi, c'était la troisième nuit de suite que des Polonaises et Polonais descendaient dans la rue, depuis la publication de l’interdiction de l’IVG en cas de malformation du fœtus, mercredi. D’autres rassemblements ont également eu lieu aux quatre coins du pays.

« Bande de salauds ! » est-il inscrit sur cette pancarte, en référence au parti national-conservateur au pouvoir (PiS). La virulence des slogans, depuis le début des manifestations pro-IVG cet automne, témoigne de cette colère qui éclate en Pologne.

Deux manifestantes éclairées par la lueur vive d’un de ces engins fumigènes, nombreux en cette soirée du 29 janvier. Depuis mercredi, la mesure interdisant l’IVG en cas de malformation du fœtus est entrée vigueur, et a donc force . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Patrice Senécal

Journaliste indépendant, basé actuellement à Varsovie. Collaborateur pour les quotidiens québécois Le Devoir et La Presse.