La Hongrie et la Pologne annoncent vouloir lutter contre la censure sur les réseaux sociaux

Les gouvernements hongrois et polonais ont annoncé l’étude de mesures visant à réguler les pouvoirs modérateurs des réseaux sociaux. Ils estiment en particulier que Twitter et Facebook exercent une « censure » fondée sur des critères idéologiques. Cela au nom de la liberté d’expression et, ironiquement, de l’État de droit . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Thomas Laffitte

Journaliste au Courrier d’Europe centrale basé à Budapest. Diplômé d’histoire contemporaine à La Sorbonne et de Relations Internationales à l’Université d’Europe centrale (CEU), auteur d’un livre portant sur les relations franco-hongroises pendant les années 1980.