La Hongrie, tu l’aimes ou tu la zappes

La Hongrie n’a pas le monopole du patriotisme cathodique. Mais avec "Magyarorszag, szeretlek !" (Hongrie, je t’aime), un jeu au nationalisme débridé qui cartonne depuis deux ans sur le web comme sur le petit écran, M1, principale chaîne publique du pays et franchement pro-Orban, met le paquet. Démonstration . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée